Vignobles : un investissement durable à avantages fiscaux

Découvrez les avantages et les caractéristiques d'un investissement viticole

Pourquoi investir dans un vignoble ?

Investissement sûr à long terme

Avantages fiscaux intéressants

Valorisation de votre patrimoine

Le marché du vin est de plus en plus qualitatif et reconnu

Participation à l'entretien et à la transmission d'un patrimoine ancestral français

Aujourd'hui accessible à des bourses plus modestes

Comment investir dans un domaine viticole ?

Investir dans le domaine viticole est possible en achetant des vignes directement, ou via des groupes d’investissement collectif. Il en existe de deux natures :

  • le Groupement Foncier Viticole (GFV)
  • la Foncière Viticole

Ils poursuivent un objectif commun, celui de permettre aux épargnants de diversifier leur patrimoine avec un actif foncier viticole.

Plusieurs critères sont à prendre en compte afin d'assurer son investissement. Il est indispensable de contrôler l’état de production de vin des années précédentes. Il est également fortement conseillé de vérifier l’état des stocks, le type de commercialisation ainsi que les procédés de commercialisation et de vente des bouteilles de vins.

Qu'est-ce qu'une foncière viticole ?

Une foncière viticole a pour objectif de réaliser l'acquisition de plusieurs vignes. Cette diversification permet de limiter les risques météo (grêle et gel notamment), les risques phytosanitaires, de diversifier les. cépages et de travailler avec plusieurs exploitants. La foncière viticole ne détient que des vignes à son actif, elle ne possède pas d'immobilier. La valeur de l'investissement réalisé dans la Foncière Viticole évolue en fonction du prix de l'hectare dans chaque commune où se situent les vignes, et restera indépendante du développement de la marque éventuelle de l'exploitant.

Comment fonctionne une foncière viticole ?
La seule Foncière Viticole aujourd'hui disponible a été constituée par France Valley, en Champagne. La Foncière viticole établit un partenariat sur l'exploitation avec le viticulteur, ce qui lui permet d'être rémunérée en conservant un tiers de la récolte. Le revenu de la Foncière provient de ce que les raisins sont ensuite, au choix de la Foncière Viticole, soit vinifiés, soit revendus à des négociants ou des coopératives pour la réalisation de leurs assemblages.

Cette activité agricole et la structure sous forme de Société Anonyme permet d’être éligible à la réduction d’Impôt sur le Revenu. Le risque associé aux revenus pour la Foncière Viticole est donc un risque de production : la productivité de la vigne et la qualité des raisins dépendent de nombreux facteurs, notamment météorologiques. L’aléa de productivité peut être compensé, si nécessaire, en puisant dans la réserve légale de jus, constituée à cette fin.

La Foncière Viticole propose à ses Actionnaires la conversion de leur éventuel dividende en bouteilles au prix “producteur”.

La fiscalité d'une Foncière Viticole

Quels sont les risques d'un investissement viticole ?

AVERTISSEMENT : investir dans un vignoble présente les risques principaux suivants :

  • Risques liés aux événements naturels : tempêtes, incendies, risques phytosanitaires.
  • Les rendements peuvent être faibles et ne sont pas garantis. Une exploitation viticole ne peut pas procurer un rendement égal d'année en année.
  • Le marché des terres viticoles est soumis à des variations de prix, à la hausse comme à la baisse (évolution du marché du vin, environnement économique, effets de mode...).
  • Risque de perte en capital
  • Risque d'exploitation
  • Risque de contrepartie

Avantages et inconvénients

Notre partenaire

Nous travaillons avec le spécialiste France Valley pour sélectionner les investissements viticoles pour nos clients.

Foire aux questions

Demande de renseigements

Une question sur nos opportunités d'investissement dans les vignes ? Vous souhaitez souscrire ? Contactez nous au 05 35 54 22 54 ou via le formulaire ci-dessous